Nous avons tendance à donner beaucoup: donner de nous-mêmes, de notre temps, de notre énergie…

Nous donnons aussi souvent la priorité – la fameuse – aux êtres que nous aimons.

La balance donner/recevoir s’en retrouve souvent déséquilibrée.

Pourtant, une des qualités naturelles de la Femme est l’accueil, la réception.

Et oui, de part son anatomie, la Femme a en elle cet espace sacré pour accueillir la Vie, sous toutes ses formes…

Accueillir pour accepter

Tous les thérapeutes s’accordent sur ce point: l’acceptation est le premier pas vers la guérison.

Mais je crois qu’il y a encore une étape préliminaire à l’acceptation: celle de l’accueil.

Nous sommes nombreuses (et nombreux sans doute) à éprouver de la difficulté à « recevoir », des compliments par exemple, ou encore le succès, l’abondance… Nous croyons ne pas mériter de … ou ne pas être digne de… Certaines peuvent même se sentir gênées par un flot inhabituel ou soudain de gentillesse et d’amour…

Une émotion arrive, et on ne sait juste pas où la mettre, « quoi en faire »!

Une situation se présente à nous, et nous cherchons d’emblée quelles actions nous pourrions mettre en place, là tout de suite maintenant.

Nous n’avons même pas accueilli que nous essayons déjà d’accepter et de donner de nous-mêmes pour régler.

Nous avons pourtant en nous un espace merveilleux pour cela.

L’utérus accueille l’embryon, ce nouvel Être, cette Âme, ses énergies, et s’adapte pour lui permettre de grandir.

Mais cette partie magique de notre corps a aussi la capacité d’accueillir, de faire mûrir, et de transmuter tout ce qui compose la Vie: les nouveaux projets, les créations, les problèmes, les maux, les aléas, nos émotions…

Comment accueillir pour guérir

Il y a quelques jours, j’ai été confrontée à une grande déception, à de la colère, de la frustration… Mon moral était un peu plombé et je me suis traîné ce poids à travers mes journées.

Et puis je me suis aperçue que je cherchais des solutions pour m’en défaire, j’étais donc dans le FAIRE, dans la volonté, dans l’action, la recherche d’un résultat, et pas du tout dans l’ACCUEIL.

Pourtant toutes ces émotions avaient des choses à me dire, des « leçons » à me transmettre, mais c’était comme si je refusais de voir la vérité en face. Et oui, on a beau savoir, parfois on se laisse emporter… 😉

Alors voilà l’attitude pour laquelle j’ai optée, le rituel magique que je vous propose d’expérimenter 🙂

  1. s’arrêter, arrêter de forcer, arrêter de faire, arrêter tout!
  2. se connecter à sa respiration, à ses ressentis pendant plusieurs minutes, MAIS sans rien rechercher de particulier, sans chercher à atteindre un quelconque résultat (ni détente, ni déblocage). Je crois que c’est l’erreur que j’ai le plus faite… C’est en réalité s’autoriser à juste ÊTRE. Et non, on ne perd pas de temps!
  3. se relier à son utérus, à son chakra sacré en concentrant son attention dessus, sa respiration. On peut aussi placer ses mains dessus.
  4. visualiser l’utérus comme un chaudron, un temple, ou encore une corne d’abondance dans lequel on vient déposer ce que l’on traverse.
  5. lui demander de se connecter aux énergies du Ciel et de la Terre, à notre Cœur ( et le visualiser) afin d’accompagner cette situation/émotion ou ce nouveau projet, de lui permettre de grandir, de mûrir, de se transmuter, de guérir…

Soyez certaines que le processus d’acceptation et de guérison sera lancé!

Et n’oubliez pas que comme pour une grossesse, il faut laisser le temps au temps, même si on est pressée de voir un rêve se manifester, ou que l’on a hâte de se sentir mieux 😉

J’attends vos retours d’expérience dans les commentaires! 😉