En quelques mots…

Le sabbat de Lughnasadh, ou encore de Lammas, est traditionnellement célébré le 1er août. Cependant, comme il correspond au point médian entre Beltane et Samhain, on peut également calculer sa date de célébration en fonction de ces dates-ci. Pour 2019 par exemple, la date précise de Lughnasadh est le 7/08 à 21h12. Libre à chacun·e de ressentir ce qui est le plus juste pour lui·elle!

Pour ma part, il m’arrive souvent de célébrer les 2, quand le cas de figure se présente, ou bien « d’étaler » ma célébration sur quelques jours plutôt qu’un seul 🙂

Ce sabbat, parfois considéré comme « oublié », célèbre les premières récoltes, la paix, l’amitié, l’abondance, la prospérité, le partage…

Pour les Nordiques notamment, c’est le jour de la fête du pain, symbole traditionnel du partage autour des premières moissons.

Lors du sabbat de Lughnasadh, on célèbre la Terre-Mère, on rend grâce à la Déesse, pour l’abondance des premières récoltes, et on lui demande la poursuite de celle-ci.

On célèbre aussi « Lug », le Dieu-roi, la souveraineté, la lumière, le Soleil.

Ainsi, la notion d’union est très forte: féminin/masculin, Lune/Soleil, Déesse/Dieu…

Ce sabbat est une fête de transition car il marque une ouverture au changement de saison: on se dirige tout doucement vers l’automne. Et même si le soleil est encore bien présent, on peut d’ores et déjà ressentir parfois, de manière très subtile, l’approche de l’Ombre.

°☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.

Et d’un point de vue évolution personnelle et spirituelle?

Lughnasadh est le moment approprié pour équilibrer sa balance « donner et recevoir ». En effet, les premières récoltes sont là, au potager mais aussi en termes d’objectifs réalisés ou partiellement atteints.

Ainsi, la période est favorable à l’expression de sa gratitude d’une part, et aux ajustements d’autre part.

C’est le bon moment pour observer ce que l’on récolte. Cela correspond-il à ce que l’on pense avoir semé, au travail fourni? A-t-on reçu quelque chose que l’on ne pensait pas pouvoir atteindre ou obtenir? Y a-t-il des choses à changer, à abandonner, à améliorer pour la suite des « récoltes »?

Par ailleurs, le sabbat de Lughnasadh est aussi un bon jour pour décider de faire la paix avec ses ennemis, de travailler à plus de sérénité, d’être honnête et de faire l’expérience du don. Le Pardon est ainsi un thème mis en lumière par les énergies de la nature.

C’est une période propice à la réflexion, à l’introspection, et à la reconnexion. A la fois avec la Terre-Mère, soi-même, ses ancêtres et les autres êtres vivants de la planète.

°☆.。.:*・°☆.。.:*・°☆.

Célébration, rituels et idées d’activité

  • Méditer, faire le bilan des premières récoltes de l’année
  • Réajuster ses objectifs de vie, ses actions, ses habitudes, ses pratiques, ses routines…
  • Pratiquer la « gratitude-attitude ». Dire Merci avec le cœur.
  • Décorer la maison avec des gerbes de blé, d’orge ou d’avoine, des fleurs de saison
  • Décorer la maison, la table avec du jaune, orange, vert foncé…
  • Pratiquer des charmes et rituels d’abondance, santé, prospérité, chance
  • Remercier les déités pour toute l’abondance déjà obtenue
  • Se promener dans la nature
  • Se relier en pensée à ses défunts et honorer leur mémoire
  • Réaliser des poupées de grain (corn dolly): elles portent chance et amène la protection
  • Etre dans le don et le partage. Donner des vêtements, des affaires, convier des amis, ses voisins à partager le repas
  • Faire des jeux ou des mini-concours avec les enfants et les adultes, à l’instar des druides il y a des années
  • Faire différentes sortes de pain
  • Préparer un repas spécial: pains, pommes de terre, graines, fruits, légumes, herbes aromatiques, baies… L’idéal étant de récolter soi-même ce qui composera le repas

°☆.。.:*・°☆. Joyeux sabbat de Lughnasadh à toutes et tous! °☆.。.:*・°☆