C’est une question qui revient souvent: que faut-il faire quand on achète/reçoit un nouveau jeu de cartes oracles ou de tarot? Faut il le purifier? Le consacrer? Comment s’y prendre? Quelles sont les étapes?

C’est ce que nous allons aborder dans cet article 🙂 

Tout d’abord, sachez qu’il existe de multiples manières de procéder, et que l’important est de faire suivant ce que vous ressentez!

Voici quelques pistes tirées de mon expérience et des cours que j’ai suivis au fil du temps.

 Etape n°1: Le nettoyer

Votre jeu, quand il arrive entre vos mains, a déjà parcouru un certain chemin, est passé entre diverses mains, a parfois attendu dans des lieux aux énergies lourdes…

D’ailleurs, à l’ouverture, en touchant et en regardant les cartes il est possible de ressentir un genre d’énergie « collante », voire même d’avoir de légères douleurs dans les mains.

Ceci est signe que le jeu est particulièrement chargé d’énergies lourdes et négatives, qu’il a besoin d’être nettoyé.

Dans tous les cas, afin d’établir une bonne connexion avec lui , de commencer une « relation » positive, il est judicieux de faire cette « remise à zéro », ce ménage énergétique. Sans quoi vos tirages pourraient être faussés, ou bien vous pourriez avoir de la difficulté à vous en servir.

Passons à la pratique!

Personnellement, quand je sens que le jeu est particulièrement chargé, je choisis de le placer dans une assiette de gros sel pour toute une nuit. Vous pouvez placer une feuille de sopalin entre le sel et les cartes pour les protéger d’éventuelles traces ou rayures.

La nuit passée, jetez le sel! Il est chargé d’énergies négatives et devient impropre à toute autre utilisation. Ne le laissez pas trainer dans votre poubelle trop longtemps d’ailleurs.

J’aime aussi nettoyer mes cartes quand c’est nécessaire par la fumigation, avec de la sauge de mon jardin par exemple.

Passez les cartes dans la fumée en le visualisant se défaire de toute énergie lourde, négative, « sale ». Cela peut prendre un certain temps. Pensez aussi à nettoyer la boîte dans laquelle seront rangées les cartes!

Ensuite, en « entretien » (si quelqu’un d’autre que vous a touché vos cartes, ou si vous le ressentez « lourd ») sachez que battre les cartes tout simplement remet les énergies en mouvement et permet un petit nettoyage.

Vous pouvez aussi, et je le fais souvent, prendre votre jeu dans une main, et « taper » dessus comme si toquiez à une porte, en visualisant les énergies lourdes et négatives tomber dans la Terre.

Faut-il nettoyer régulièrement ses cartes?

Cela dépend: si vous êtes la seule personne à les toucher, à faire des tirages avec, vous n’avez pas forcément besoin de les nettoyer beaucoup. Sauf si vous avez réalisé des tirages sans avoir au préalable nettoyé votre énergie , en étant dans un « mauvais jour », ou  empreint·e d’énergies lourdes et négatives.

Les jeux de tarot particulièrement amplifient leur magie à mesure que vous les utilisez donc ce serait dommage de « trop » les nettoyer.

Par ailleurs, si vous les ranger dans des boîtes fermées, enveloppés de soie (tissu « isolant » en quelque sorte), vos cartes ne risquent pas d’absorber de mauvaises énergies.

Personnellement, il y en a que j’ai toujours à portée de main, qui ne sont pas systématiquement rangées à leur place, donc je les nettoie de temps en temps, dès que je sens cette fameuse énergie collante ou que je ne sens pas bien la connexion avec le jeu.

J’aime aussi parfois en sortir à la Pleine Lune pour les purifier et les recharger, surtout les oracles.

Etape n°2: Etablir la connexion

Comme après tout nettoyage, j’aime « remettre de l’énergie positive là où j’en ai enlevé de la négative ».

J’aime par exemple, faire le geste de « saupoudrer » avec mes doigts au dessus de mon jeu en visualisant des petites paillettes dorées ou multicolores s’imprégner dans le jeu.

Je dessine aussi le symbole du « Cho Ku Rei » dessus (symbole Reiki).

L’idée à cette étape et d’entrer en contact avec le jeu, son énergie, de faire connaissance et de se relier à lui.

Tous les jeux peuvent potentiellement servir pour les mêmes tirages, mais cependant, il y en a certains qu’on va utiliser plus pour tel ou tel domaine.

Je trouve que ceci vaut particulièrement pour les jeux de tarots.

Par exemple, mon mari vient de m’en offrir un nouveau qui me faisait de l’œil depuis longtemps, je sais qu’il va me servir essentiellement pour mon « Shadow Work », en tout cas pour l’instant.

J’en ai que j’utilise systématiquement pour mes consultations où les questions sont assez générales.

Certains vont plus me servir en ce qui concerne mon évolution personnelle, la compréhension de moi-même et des énergies qui m’entourent. D’autres vont plutôt m’appeler pour de la divination.

Bref, si cela n’est pas clair d’emblée pour vous, ce n’est pas grave, c’est en pratiquant que l’on découvre parfois ces nuances. Mais la connexion avec le jeu est essentielle quoiqu’il en soit.

Pour se faire, je vous propose – et je le fais systématiquement – de déployer le jeu entre vos mains et de le placer au niveau de votre cœur pendant un moment, de fermer les yeux et de simplement connecter… Dans cet état de conscience légèrement modifié. 

Vous pouvez également à cette étape regarder les cartes une par une, les toucher, les ressentir, un peu comme si vous harmonisiez vos énergies avec le jeu.

Enfin, il est possible de réaliser un premier tirage pour mieux connaître l’énergie du jeu et ce en quoi il va particulièrement vous servir. Ceci est facultatif et peut dépendre d’où vous en êtes dans votre apprentissage de la cartomancie. 

Carte 1 : Qui es-tu? Le créateur/ la créatrice du jeu l’a peut être conçu dans une certaine intention, optique. Cette lame permet au jeu de se présenter en quelque sorte

Carte 2 : Quelle va être la nature de notre travail ensemble? Il est possible de recevoir ici une indication concernant un domaine en particulier, ou les tirages qui seront « davantage favorisés »

Carte 3: De quelle façon vas-tu m’aider?

Carte 4 : Quel aspect de moi-même vas-tu m’aider à explorer/approfondir?

Carte 5 : Quel message souhaites-tu me faire passer?

Vous pouvez aussi choisir seulement certaines des questions proposées, ou en ajouter au gré de vos envies/besoins/ressentis.

 Etape n°3: La consécration

 En magie, consacrer un objet veut dire le sortir de l’état « profane » pour le rendre « sacré ». Concrètement, quand on consacre du sel par exemple, on ne le range en principe plus dans sa cuisine ensuite pour un usage quotidien! 🙂

Consacrer un outil veut ainsi dire le dédier à la pratique magique/spirituelle, et le « traiter » avec respect, reconnaître son énergie sacrée.

Ici, avec les cartes, c’est à chacun·e de juger si c’est nécessaire ou pas.

A mon sens, quand on se relie à ce nouveau jeu, qu’on vibre avec lui, qu’on le garde contre son cœur (étape 2), on est déjà dans une phase de consécration.

Par ailleurs, autant on peut utiliser du sel simplement pour assaisonner un plat autant il peut être dédié à un usage magique de nettoyage et protection. En ce qui concerne les cartes oracles ou de tarot, quel usage « profane » pourraient elles avoir?

Ceci est simplement une réflexion que je vous invite à avoir 😉

J’ai personnellement le sentiment de les consacrer sans pour autant faire tout un rituel spécifique comme je vais vous donner en exemple ci-dessous.

Enfin, « consacrer » peut aussi signifier « dédier à un domaine particulier dans sa pratique magique ». Dans le cas des cartes, on peut par exemple décider de les dédier à un usage personnel, ou divinatoire, ou plutôt d’évolution personnelle, ou pour une pratique professionnelle, ou pour les questions d’ordre plutôt spirituel/amoureux etc, etc.

Comme vous l’aurez compris, autant l’étape du nettoyage et de la connexion me paraissent essentielles, autant celle de la consécration est plus en lien avec vos ressentis et vos pratiques habituelles.

Je considère que les cartes oracles et de tarot sont sacrées en elles-mêmes 🙂

Cependant, à cette étape, j’aime bien prononcer une petite prière pour clore ce rituel de rencontre en quelque sorte, et poser clairement mon intention.

Ainsi, vous pouvez prendre votre jeu entre vos mains et vous adresser à l’Univers/Dieu/la Source/vos guides etc. avec ces mots ou en les adaptant:

« Cher Univers, chers guides et êtres de lumière,

Je consacre à présent ces cartes à un usage positif et lumineux.

Merci de me transmettre à travers elles les messages les plus précis et clairs possible, pour mon plus grand bien, celui de tous et dans l’harmonie de l’Univers.

Je suis à l’écoute, prête à voir, écouter, sentir (et transmettre ce qui doit l’être), dans une énergie d’amour et de bienveillance.

Merci de m’accompagner tout au long de ce chemin.

Ainsi soit-il. »

Si vous souhaitez pousser la consécration de votre jeu un peu plus loin, vous pouvez par exemple utiliser la magie élémentale grâce à ce rituel issu du manuel accompagnant le jeu de tarot « Histoires de Sorcières ». (Il sera à réaliser à la place de la prière ci-dessus.)

 Matériel nécessaire: un petit bol de sel, un petit bol d’eau, une bougie, de l’encens/sauge/ou une plume

Elevez vos cartes vers le Ciel et dites:

« Je consacre ces cartes à un usage positif, afin qu’elles puissent bien me servir aujourd’hui,

et tous les jours à venir. »

Mettez les cartes sur un tissu ou votre autel, et saupoudrez d’un peu de sel en disant:

« Je consacre ces cartes par le pouvoir de la Terre, forte et solide »

Asperges-les d’un peu d’eau en disant:

 » Je consacre ces cartes par le pouvoir de l’Eau, mouvante et souple »

Allumez la bougie et tenez les cartes prudemment au-dessus de la flamme en disant:

« Je consacre ces cartes par le pouvoir du Feu, chaleureux et passionné »

Agitez l’encens ou le bâton de sauge, ou encore la plume au-dessus des cartes et dites:

« Je consacre ces cartes par le pouvoir de l’Air, clarifiant et rafraîchissant.

Puissent ces cartes être bénies et consacrées par les pouvoirs du dieu et de la déesse

afin de me guider dans la vérité et de m’aider à voir dans la clarté.

Qu’il en soit ainsi ».

Enfin, que vous fassiez le tirage proposé ou non, que vous consacriez votre jeu ou pas, je vous invite à le laisser reposer (après l’étape de nettoyage) sur votre autel pendant quelques jours pour que la connexion entre vous et lui se renforce, pour qu’i s’imprègne aussi de votre énergie et de votre magie… 🙂

 

Comment procédez-vous de votre côté? Avez-vous des questions? 

Discutons-en dans les commentaires 😉

Crédit image de l’article:

Photo by Damir Spanic on Unsplash